Division Phœniciculture, Biotechnologie et valorisation
des produits et sous-produits du palmier dattier

Le palmier dattier est l’espèce cultivée par excellence des régions arides. Elle a fait ses preuves au fil du temps et a survécu aux aléas d’origines naturelles et/ou anthropiques. Elle revêt un intérêt stratégique pour plusieurs raisons :
  • Ecologiques de part sa performance physiologique aux conditions extrêmes du milieu (aridité, canicules, salinité . . .) ;
  • Economique de sa part sa production dattière base de l’économie agricole saharienne ;
  • Facteur de stabilité des populations de par son effet « oasis » ayant permis le développement d’une organisation agraire, sociale et culturelle.
Toutefois, cette filière n’a jamais bénéficié d’une valorisation à hauteur des potentialités qu’elle offre ne serait-ce que sur le plan, de l’exportation qui peine à dépasser les 12 à 20 000t/an pour une production sans cesse en augmentation.

Il nous faut également reconnaitre que la recherche pour sa part est restée timide dans les domaines de la phœniciculture et que peu de résultats conséquents sont mis à la disposition des décideurs en matière de :

  • Normes relatives aux itinéraires techniques pour l’amélioration des productions.
  • En terme de technologies innovantes pour la transformation du moins pour la maitrise de la conservation du produit exportable aux normes internationales.
  • Ou sur le plan de la biotechnologie pour la régénération de certains cultivars d’intérêt économiques et /ou agronomiques.
Par ailleurs, les observations faites ces dernières années (dessèchement de la datte, décalages de floraison entre mâles et femelles) par les chercheurs du centre mais par des agriculteurs nous interpellent sur l’impact du réchauffement climatique sur le devenir de cette culture stratégique et nous ouvrent d’autres problématiques de recherche notamment concernant l’étude des pollens et la conservation de la datte et ce que nous a conduit au lancement d’un réseau de veille phénologique en milieu oasien (cf. figure3).

C’est ce qui a motivé les actions à entreprendre par le CRSTRA dans le cadre de son programme quinquennal 2013-2017.

A l’échelle locale voire régionale, la création d’une technopole « Datte », a été à plusieurs reprises proposée par le Centre où la division phœniciculture jouera un rôle central.

Par ailleurs, nous avons été sollicités par la société civile par la création d’un musée du Palmier Dattier dont la fiche technique a été élaborée par la direction du Centre. Ce dernier sera domicilié au Jardin London/Biskra.

Axe Stratégique : Valorisation et préservation du potentiel phoenicicole

Objectif Ciblé : Mieux produire durablement, mieux valoriser
ce potentiel phoenicicole Algérien

Thématiques :
  • Diversité variétale et biotechnologie
  • Maitrise des itinéraires techniques et de la protection phytosanitaire
  • Valorisation par la technologie et l’innovation des produits et des sous-produits du palmier dattier.
  • Veille phénologique par rapport aux éventuels effets des changements climatiques.

Résultats attendus :

  • Cartographie de la palmeraie du Sud-Ouest et repérage des cultivars d’intérêt économique et/ou écologique.
  • Production de spécimens de vitro plants de haute qualité organoleptique tolérants ou résistants au Bayoud.
  • Elaboration de normes précises d’irrigation et de fertilisation selon la nature du sol et de l’eau d’irrigation.
  • Elaboration de produits alimentaires (innovants) à base de datte à haute valeur nutritive (par exemple : des barres nutritives pour les cantines scolaires faciles à conserver et à transporter; barre énergétiques pour anémiques, sportifs, …)
  • Elaboration de produits innovants valorisants les sous-produits du palmier dattier
  • Mise au point de normes de conservation des dattes « communes » à haute valeur marchande (ex : Itima, Zogar Mogar, Fagous, BentKebala . . .).
  • Innovation Technique pour une mécanisation de certaines opérations culturales du palmier dattier.
  A travers le réseau de veille phénologique est visé d’éventuels effets potentiels sur le cycle phénologique du palmier dattier et/ou l’apparition de certaines maladies (par ex. Boufaroua). Ce qui permettra de proposer une réadaptation du calendrier pour certaines opérations agricoles (pollinisation, traitement, irrigation, programmes de plantation, . . .) et mettre en place un système d’alerte précoce par rapport à la survenu de certaines maladies ou tout simplement d’éviter aux dattes en maturation une longue exposition aux canicules par le biais d’une maturation artificielle (cf. copie ci-jointe).

Réseau de Veille Phénologique par rapport à l’impact des changements climatiques

 


Réseau de Veille Phénologique par rapport à l’impact des changements climatiques

Fig. 03 : Réseau de Veille Phénologique par rapport à l’impact des changements climatiques

Contactez nous par e-mail: crstra@crstra.dz crstra_biskra@yahoo.fr
Tél: 00213-33-52-20-90 / 00213-33-52-20-91
Fax: 00213-33-52-20-89
Adresse complète : Centre de Recherche Scientifique et Technique sur les Régions Arides C.R.S.T.R.A Compus Universitaire Universite Mohamed Khider, Biskra