Programme en cours de lancement (Projets FNR du centre)

Division Ressources en Eau

PROJET 4:

Contribution à l’étude du risque inondation dans la région de BECHAR.

RESUME:

Les inondations sont l'aléa climatique le plus répandu dans le monde, c'est l’un des phénomènes naturels qui touche le plus d'êtres humains. Les inondations sont la résultante d’un croisement entre deux facteurs: l’aléa considéré comme une conséquence hydrologique et la vulnérabilité qui est due à l’action de l’homme.

L’Algérie ne fait pas exception, pays à climat essentiellement semi-aride à aride, dans la majeur partie de son territoire, le climat est généralement peu pluvieux à très sec, l’apparition des inondations ne peut être qu’un paradoxe. Les bases des données internationales et nationales enregistrent de aggravants évènements, à titre indicatif ; Bourdj Bou Araridj (1994), Bab-El Oued à Alger (Novembre 2001), Adrar (octobre 2004 et janvier 2009), Bechar (2008), Ghardaïa (octobre 2008) et Biskra (septembre 2009), sont marquées par l’ampleur des dégâts humains et/ ou matériels.

Si certaines régions comme Alger ou l’Est du pays sont d’autant plus concernées, tout le territoire peut-être sensible à ce genre de catastrophe naturelle. La problématique des inondations est une «priorité» pour le gouvernement algérien. En effet, la menace de nouvelles inondations est réelle.

La région de Bechar, est située dans le sud -ouest algérien, caractérisée par un climat aride, la région a connu une violente inondation en 08/10/2008 occasionnant 13 morts et plus de 4300 maisons endommagées. L’objectif de ce projet est la mise en œuvre d’une stratégie d’alerte et de prévisions des risques, à travers la collecte et l’exploitation de l'information y afférente, cas de la région de BECHAR.

Contactez nous par e-mail: crstra@crstra.dz crstra_biskra@yahoo.fr
Tél: 00213-33-73-42-14 / 00213-33-73-84-43
Fax: 00213-33-74-18-15
Adresse complète : Centre de Recherche Scientifique et Technique sur les Régions Arides C.R.S.T.R.A Compus Universitaire Universite Mohamed Khider, Biskra