Programme en cours de lancement (Projets FNR du centre)

Division Bioressources

PROJET 10:

Impact des pratiques de traitement phytosanitaire en système de production intensif sur les compartiments eau et sol & quantification des résidus de pesticides sur quelques espèces de solanaceae dans les régions arides.

RESUME:

L’usage généralisé des produits chimiques en agriculture notamment les engrais minéraux et les produits phytosanitaires ont rendu possible l’intensification de l’agriculture avec un accroissement spectaculaire des rendements des cultures (Mawussi, 2008).

La plasticulture est l’une des agricultures intensives par excellence. Ce mode d’exploitation fait recours à l’utilisation accrue des intrants chimiques parmi lesquels nous avons les pesticides d’origines chimique. L’utilisation des pesticides et des fertilisants minéraux est un fait qui peut affecter la qualité des sols par sa modification physico-chimique et sa contamination (Le Clech, 1998 in Gomgnimbou et al, 2009) aussi la pollution par les pesticides peut entrainer la pollution des eaux de surface contaminées par le ruissèlement, ainsi que celle des nappes phréatiques (Antipolis, 2003).

En Algérie, comme ailleurs en Afrique, les produits phytosanitaires ont été introduits, à partir de l'époque coloniale. Puis, plus récemment il y a une trentaine d’années la culture sous abris plastiques des plantes maraîchères a fait son apparition dans le paysage agricole des Ziban. Actuellement la wilaya de Biskra occupe la première place, au niveau national, dans la production de primeurs maraîchères(Ramdani N et al, 2009)

Aujourd’hui, on compte 3055 ha soit 76375 serres (sans oublier les serres multi chapelles dont le nombre/superficie est en augmentation). Bien entendu, les produits phytosanitaires jouent un rôle considérable, voir primordial dans le succès de la plasticulture.

Cependant, on ne connaît pas jusqu’à présent l’impact de l’utilisation souvent abusive de ces produits PPS sur les ressources naturelles (hydriques, édaphiques, faune et flore) ni sur la santé (manipulateurs & consommateurs ), ni encore sur la durabilité de ce système de production intensif.

C’est pourquoi nous considérons aujourd’ hui, dans une première phase que la recherche sur l’impact éventuel de ces produits pesticides dans le cadre du bassin de production des Ziban comme une recherche innovante & urgente à mener.

Contactez nous par e-mail: crstra@crstra.dz crstra_biskra@yahoo.fr
Tél: 00213-33-73-42-14 / 00213-33-73-84-43
Fax: 00213-33-74-18-15
Adresse complète : Centre de Recherche Scientifique et Technique sur les Régions Arides C.R.S.T.R.A Compus Universitaire Universite Mohamed Khider, Biskra