La Directrice du CRSTRA

Ancienne élève de l’INA d’Alger (actuelle ENSA), elle y a débuté sa carrière d’enseignant-chercheur
au début des années 80.

Après l’obtention d’un doctorat à l’Université des Sciences et Techniques du Languedoc
(Montpelier II, France). Elle rejoint en 1990 l’université Mohamed Kheider de Biskra ou elle s’engage
pleinement pour la formation des jeunes étudiants en hydraulique puis en Agronomie.
Elle mène une recherche développement et un travail de proximité à travers le bas Sahara
notamment sur les questions environnementales liées aux activités agricoles (économie de l’eau,
la prévention de la pollution et la gestion intégrée des déchets) dans le cadre d’un développement durable.

Outres ces activités, elle a eu à gérer la post-graduation des Sciences Hydrauliques entre 1992 et 1994
et à diriger le Département d’Agronomie depuis sa création en 2001 jusqu’à sa nomination à la tête du CRSTRA en 2006.

Depuis, elle s’attèle avec l’équipage du Centre et leurs partenaires pour la mise en œuvre d’une stratégie de recherche émanant des réalités du terrain afin de répondre aux besoins du développement des territoires arides et semi-arides, tout en y tenant veille et prospective.

En parallèle à cette noble et lourde responsabilité à la tête d’un centre à caractère stratégique et
d’importance nationale voir internationales, elle contribue avec dévouement dans plusieurs conseils (CS, CS, CNE) et Commissions intersectorielles (suivi SNAT/2030, Commission Nationale Agriculture, Ressources en eau et pèche des Programmes Nationaux de Recherche/PNR, …).

Elle a représenté l’Algérie en tant que membre de la délégation Algérienne à différentes conférences des Nations Unies (Biodiversité, Développement Durable, Risques Majeurs, …).

Son itinéraire universitaire, ses engagements au niveau des territoires et ses travaux de recherche sur le terrain lui en valu prix et distinctions. En 2001, le prix de l’enseignant de l’année 2001, lui a été décerné par l’Université de Biskra. En 2007, elle obtient un prix d’honneur au Concours National de l’Environnement et une médaille de reconnaissance par le Wali de Biskra.

En mars 2008, elle fut honorée par une médaille décernée par son excellence le Président de la République Algérienne Abdelaziz BOUTEFLIKA.

En 2009, elle obtient une médaille de la FAO et celle de l’IRA de Médenine (Tunisie).

En 2012 et 2013, elle reçoit des titres d’honneur et de distinction de la société civile (ASCA 2012, UNFA 2013-Biskra association des intellectuels d’Oued Righ 2013-Ouargla, l’association du 1er novembre 2013-Arris, Batna)